Symfony – y’a un peu plus, je laisse ?

A savoir : voici un exemple d’annotation. Ça ressemble à un commentaire mais c’est ce qu’on appelle une annotation et ça sert à donner des informations pour le langage qui doit être interprété :

exemple d'annotation

A savoir : dans PhpStorm, pour générer un nouveau template (par exemple, ici, un template twig) :

  • On clique sur le + vert,
  • On donne un nom, une extension
  • On valide

C’était super compliqué, nous sommes d’accord.

512-ajouter_template

A savoir : Là où il est situé (dossier web), le CSS s’appliquera partout.

516-css_qui_sapplik_partout

Dans App/web/ => App et Appdev

001-app_et_appdev_dans_controller

Config.php

002-configphp

Documentation du composer (ouais c’est long)

102-documentation

Méthode Index pour indexAction

006-methode_index_pour_index_action

Chargement de Response http

007-chargement_response_http


Astuce pour définir une « constante » (à vérifier)

On veut afficher dans le pied de page le nom du webmaster. Mais pour pas se faire chier à ré-écrire, on fout le nom dans une variable webmaster.

700-vue

Ici, on va dans app/config/config.yml et on va rajouter :

globals : webmaster: « %webmaster_de_param% ».

702-config

Ici on va dans app/config/parameters.yml et on va ajouter un paramètre supplémentaire qu’on va appeler webmaster_de_param (mais on peut l’appeler comme on veut) et on va lui attribuer comme valeur le nom du webmaster. Ici Louloune.

701-parameters


php symfony self-update (mise à jour de Symfony)

composer (on lance le composer)

composer selfupdate (update de composer)

composer update (il va chercher les versions plus récentes des bibliothèques installées)

Laisser un commentaire

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut