En lisant cet article , j’ai plus l’impression que le problème c’est plus être une femme entourée d’abrutis qu’être une femme entourée d’homme … Je bosse dans une équipe de 15 développeurs où il n’ya qu’une femme.
Il n’ya jamais rien eu de déplacé à son égard , jamais de « mots doux » ou de petit sobriquet. Au pire elle à eu le droit au même blague (certes pas toujours drole ^_^) que tous les autres membre de l’équipe.